03/08/2007

UTOPIES QUOTIDIENNES

UTOPIES QUOTIDIENNES

Eulàlia Valldosera sombras1a

Eulalià Valldosera
Sombras 1

Elles viennent du Centre d’Art la Panera à Lieira pour fêter le premier anniversaire de la Centrale Electrique et sa 5è manifestation. Sous un titre à l’anglais un peu bousculé, toute une troupe de jeunes créateurs s’expose non sans courir des risques.

La Belgique est un pays richissime, artistiquement parlant, ainsi le travail photographique de Jordi Bernado qui joue sur l’évolution parfois chaotique de l’architecture urbaine, n’est pas sans rappeler une certaine démarche de Lennep dans les années 1980.

Le travail en duo de Cabello-Carceller cousine (de loin) avec Felten-Massinger …etc etc. Il est vrai qu’être un novateur dans un monde bourré d’images n’est pas chose facile et les artistes ont tous en tête le vieillissement, la transmission entre générations et, en résumé, le sens de la vie.

Ce bouquet de jeunes venus du Sud révèle des préoccupations universelles vues de manière bien différente de notre conception et pourtant tout aussi grave ou parfois, tendre ou exploratoire comme les « Iles » de Montserrat Soto ou la découverte du corps.

Eulalià Vallosera en a tiré une image qui se dissout dans l’espace qui l’entoure et semble donner une clé pour mesurer l’éternité.

Tout est découverte dans cet ensemble où La Piscine d’Alberto Peral joue le rôle de l’inquisiteur qui vous pose des questions brèves mais incontournables sur l’humain, la solitude et la non communication dans un monde où tout le monde « communique » et personne ne se parle plus.

Une exposition bien établie dans notre temps et présentée de manière à la fois sobre et riche.

(commissaire Gloria Picazo, Directrice du Centree d’Art la Panera.)

Anita NARDON

Everyday Utopias
La Centrale Electrique,
Place Ste Catherine 44,
1000 Bruxelles

du 13/7 au 23/9/2007
du mercredi au dimanche de 11h à 18h



11:22 Écrit par Anita Nardon dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.