03/08/2007

SUR UN FIL TENDU

SUR UN FIL TENDU

Luciano Fabro

Luciano Fabro

Ce sont des œuvres pour arrêter le temps, ce sont des mouvements suspendus et tendus, choisis et mis en place par Laurent Busine qui réalise là une très bonne exposition qui peut être une leçon d’art contemporain pour le visiteur ordinaire, une mise à jour de ses connaissances pour le spécialiste.

Tout commence par ces séquences filmées par Olga de Soto (1970) : séquences filmées de gestes lents aux attitudes très « ramassées », séquences pareilles au rêve où le temps et l’espace sont abolis et cependant existent.

Ensuite vient une oeuvre marquante de Luciano Fabro (1936-2007), puissante, évocatrice du mariage indissoluble de l’homme et de la nature que ce chantre de l’ « arte povera » avait placé au sommet de sa recherche artistique et que la mort cassera durant l’exposition.

Sophie Whettnall (1973) succède avec un sujet permanent : la violence, maîtrisée ou non, l’ombre et le bruit des coups pour plonger le visiteur au cœur d’une vidéo à la fois mystérieuse et révélatrice de l’ambiance de notre temps.

Il y a Xavier Lust et sa somptueuse « Archiduchaise » et qui est aussi au Grand Hornu Images.

On pousse une porte posée tout spécialement et c’est une salle vide qui s’offre à l’écoute des sons élaborés par Henri Pousseur (1929) pour un voyage autour du monde que cet acteur majeur de la « nouvelle musique » nous présente comme un temps de réflexion, d’apaisement et d’élan.

La dernière salle révèle un énorme installation vidéo de Sylvie Blocher (1953). La Sauteuse Lapsus 1 met le corps en relief, son mouvement épouse l’espace et se répète en décalé de manière si bien rythmée que le visiteur s’interroge. Quelle est l’image première, la dominante ???
Qu’importe, l’ensemble est d’une grande harmonie, comme toute l’exposition, d’ailleurs.

Anita NARDON

MAC’s
Site du Grand Hornu,
rue Ste Louise 82,
7301 Hornu

du 24/6 au 9/9/2007
de 10h à 18h sauf lundi.



11:11 Écrit par Anita Nardon dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.