01/04/2007

CHRISTOS VOUYOUKLIS

CHRISTOS VOUYOUKLIS

Vouyouklis 01

Il n’est pas un fanatique des cimaises mais il a fait une exception à propos de la sortie du livre : « Contes du désespoir » de Soti Triantafillou.

Né en Grèce en 1956, il arrive en Belgique à 20 ans. Après les études à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, il entre dans l’enseignement en 1985, à Boitsfort ; il y est toujours en 2007 et, entretemps, il a fait cinq expositions personnelles !

Pastelliste et graveur, peintre de l’humain, on a pu le voir régulièrement dans des ensembles, dans les Parcours d’artistes de Saint-Gilles et à la Fondation pour l’Art Belge Contemporain. Il a souvent regardé l’homme et analysé sa vie de manière un peu dure pour se tourner, vers 2005, vers une étude plastiquement bien développée de la structure familiale : un homme, une femme, un ou des enfants. Douceur soudaine qui allège son univers plastique.

Ecrits par Soti Triantafillou, « les Contes de Désespoir » sont de véritables états d’âme que le plasticien traduit en noir et blanc car tout dans son exposition se situe dans les fameuses déclinaisons du noir dont nombre de plasticiens ont parlé et que lui, Christos Vouyouklis, explore avec une acuité remarquable.

Dans un lieu nouveau et fort bien situé, cette exposition est à souligner tout spécialement.
Anita NARDON

Art Base,
rue des Sables 29,
1000 Bruxelles

du 16/3 au 21/4/2007
du mercredi au samedi de 13h à 18h
(juste en face du Musée de la BD)


15:59 Écrit par Anita Nardon dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.