27/09/2006

OPHIRA GROSFELD

OPHIRA GROSFELD

Ophira 015

Née en Israël où elle fait ses études, elle se marie avec un Belge et part pour Kinshasa en 1966, le rythme de vie, est certes différent mais il y a continuité dans l’impact de la lumière.

De Kinshasa à Brazzaville et après un travail toujours lié au dessin et à la couleur, elle rentre en Belgique et se retrouve aux cimaises bruxelloises en 1992.

Elle vient de traverser une période de deuil et le titre de l’exposition parle de «Flore, Tropiques et Métamorphoses».

L’artiste passe alors de la peinture à l’aquarelle et développe au fil du temps une sensibilité toute particulière vis-à-vis de la nature qui devient le pôle principal de sa création.

Technique souvent jugée facile, l’aquarelle est bien la plus exigeante qui soit.

Ophira Grosfeld s’y adonne avec passion, travaillant par glacis (ce qui est assez casse-cou en peinture à l’eau).

Elle développe un hymne à la nature, une sorte de chant profond dont elle poursuit toujours l’écriture Devant les gris caractéristiques de nos régions, elle ose une série de tons délicats accompagnés de mauves légers.

Un voyage va éveiller sa curiosité : c’est un clin d’œil ensoleillé, le choc d’une rencontre avec les créations de Gaudi, qui sollicite à nouveau la lumière, laquelle se fait plus chaude mais une rivière sous la lumière blanche de Flandre peut se révéler tout aussi surprenante.

Persuadée de la valeur trop méconnue de l’aquarelle, Ophira Grosfeld participe aux actions de l’Institut Européen de l’aquarelle.

Ses expositions individuelles, par contre, sont assez rares.

C’est donc l’occasion de revoir ce travail tout en finesse et en poésie, cette interprétation émerveillée de ce que nous offre la nature Ce que chacun d’entre nous devrait préserver et traiter avec respect.

Anita NARDON

La Petite Galerie,
rue de Livourne 1a,
1060 Bruxelles
tel 02 537 67 50

Du 4 octobre au 5 novembre 2006
du mardi au samedi de 14h30 à 18h30
dimanche de 11h à 13h.


09:31 Écrit par Anita Nardon dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.