05/07/2006

At the power station

At the power station

On trouve de tout à Bruxelles, sauf de l’art contemporain !

Ce n’est plus vrai maintenant car depuis le 22 juin la Ville a son European Centre for Contemporary art.

La règle quasi générale de ce genre de Musée est la réhabilitation d’un lieu : un silo à Anvers, un palais d’expositions florales à Gand, un charbonnage et un site industriel à Hornu.

Plus « grande dame », la Ville a choisi une centrale électrique maintenant adaptée à l’exposition des diverses formes d’art qui se fait aujourd’hui.

Sous les très hauts plafonds, entre les murs blancs (mais rugueux), il y a des chevaux en polystyrène (Gavoty), des photos et des silhouettes/sculptures animalières en tous genres, l’exposition s’appelle Zoo.

J’avoue un penchant pour le chat de Séchas, et l’Afrique aventurière de Charlemagne Palestine.

Mais il y a quasi face à lui le somptueux travail de Jan Fabre, véritable couturier qui ne choisit que des tissus de scarabées, on croise aussi le crocodile vengeur de Johan Muyle et de remarquables photos d’animaux de Burkhard.


C’est William Sweetlove qui vous accueille avec des caniches géants pour vous emmener vers les vidéos de Marie-José Burki ou vous rappeler bien des tragédies avec les chevaux abattus de Berlinde De Bruyckere « In Flanders Fields ».

Il y a un moment de paix dans les photos de Karen Knorr mais cependant quelques énigmes subsistent.

Quant à Wegman, il a toujours un regard de tendresse pour son chien-vedette.

On pourrait décerner une mention de qualité à Bogna Burska, car son traval Arachne est remarquable mais il n’est pas spécialement destiné aux personnes sensibles.

Une équipe forte emmenée par Pascale Salesse et sous la direction artistique de Fabienne Dumont (ex Centre d’Art Contemporain de l’avenue des Nerviens), et voilà posées les bases d’un rêve du Premier Echevin Henri Simons, un lieu qui se révèlera davantage au fil des événements et expositions pour compléter le panorama de l’art proposé à Bruxelles et désormais étendu aux créations actuelles, celles que nous vivons au jour le jour.

Anita NARDON

Place Ste Catherine 44,
1000 Bruxelles

Jusqu4au 8 ocotbre 2006
du mercredi au dimanche de 11h à 18h,
jeudi jusque 20h
culture@brucity.be

15:37 Écrit par Anita Nardon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.