01/03/2006

Zulema Bagur


une oeuvre récente

de

Zulema Bagur





Elle vient de Minorque où elle est née en 1963 et sa source d’inspiration est une riche vision de la nature et celle de son île en particulier.

Des paysages vus au ras du sol et de grands espaces qui se confondent avec un ciel marin s’ajoutent aux vues côtières de ports en tous points rassurants.

Ces ports accueillent le regard du spectateur qui se sent soudain invité à pénérer dans ce pays surgi de la mer.

La vision des champs est celle de tous les pays de soleil en été, une terre séchée et des coquelicots qui éclatent de couleur.

Le pinceau est ferme et le geste souple pour peindre les vagues et les frémissements de la végétation.

Peinture paisible qui invite au rêve d’un pays d’ailleurs.

On ressent ainsi tout le mystère des îles qui, même lorsqu’elles sont proches des continents, ont pourtant quelque chose d’étrange, une sorte de distance envers la terre toute proche et sa stabilité.

Il semble que cette île soit comme un un navire qui vogue à petite distance et emporte avec lui la vision d’un soleil baignant généreusement la terre et sa végétation.

Anita NARDON


La Petite Galerie,
rue de Livourne 1a,
10001060 Bruxelles
tel 02 537 67 50


DU 2 AU 26/6/2006
du mardi au samedi de 14h30 à 18h30
dimanche de 11h à 13h


une oeuvre récente de
Zulema Bagur















07:54 Écrit par Anita Nardon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.